Message posté par Emilie Weasley le 18 Août 2019

Je vous l’ai dit que j’allais reprendre petit à petit le blog, je n’ai pas menti. J’ai vu tellement de choses ses 4 derniers mois. Ensuite, je vous explique un peu le problème que j’ai connu en mars. Il s’agissait d’un bug de fichier sur OVH alors je n’avais plus accès au site internet même si j’avais payé et je pouvais poster un article que sur WordPress. Ça m’a totalement dégoûtée et fait perdre ma motivation.

Maintenant que tout remarche pour le moment, car un gentil monsieur m’a réparé mon site, je peux enfin continuer ici.

Ceci est l’explication réelle du problème que j’ai vécu. Mais je n’ai pas pour autant abandonné mes visionnages de films et de séries. J’en ai un peu moins à dire par rapport au dernier top et flop que je vous ai posté il y a peu, mais c’est parce que j’avais plusieurs mois à rattraper et à vous montrer. Donc celui-là sera un peu plus court sans pour autant perdre en intensité.

Mon but cette année est d’aller le plus souvent au cinéma, au moins une fois par semaine que je sois seule ou accompagnée.

Faites place à la liste du mois de juillet.

TOP

THE 100

the 100 saison 6

Saison 6 : On arrive bientôt à la fin. Même si je suis moins motivée pour la regarder, c’est toujours un plaisir de voir les nouveaux épisodes, j’ai vécu tellement de choses avec cette série que ça soit par les épisodes ou par la rencontre des acteurs qui sont tous adorables en vrai.

Bien que j’ai eu du mal à accrocher au début, il m’a fallu toutefois deux épisodes pour m’y plonger totalement dedans. J’en reste pas moins à fond et je peux avec certitude qu’elle reste dans le top malgré la simplicité du scénario pour cette 6ème saison. De revoir certains personnages que l’on a perdus durant les anciennes saisons fut un réel plaisir de les revoir et m’a rendue nostalgique.

SPIDERMAN HOMECOMING

spiderman homecoming

J’ai eu beaucoup de mal à me mettre à ce Spiderman, mais finalement j’ai cédé, car le second sortait le mois dernier. Du coup, si vous voulez voir pourquoi j’ai mis du temps et mon avis complet, je mettrais le lien juste après.

Les personnages étaient drôles, mais avec retenue, ce n’était pas un humour lourd. Le jeu d’acteur de Tom Holland était bien et soft à la fois.

SPIDERMAN FAR FROM HOME

spiderman far from home

Voici l’avis complet dont je vous parlais : https://www.ondinevore.com/index.php/2019/07/28/critique-spider-man-far-from-home/

Je pense qu’il est inutile que je vous fasse un bref raccourci. Tout ce que j’ai à dire c’est qu’il est légèrement en dessous du premier.

LE ROI LION (Live Action)

the lion king live action 2019 disney

J’ai voulu voir de mes propres yeux plutôt que d’écouter les avis négatifs que je voyais sur les réseaux sociaux. Je ne regrette pas, j’ai passé un bon moment.

Tout comme Spiderman, je vous mets le lien de ma critique entière : https://www.ondinevore.com/index.php/2019/07/21/critique-le-roi-lion-en-live-action-cest-un-oui-ou-un-non/

SIREN

siren season 2 freefrom

Saison 2 : Mon avis ne change pas depuis le dernier top et flop où je l’ai placé dans les bonnes séries. J’ai tellement hâte de voir ce qu’ils vont pouvoir nous montrer dans la prochaine saison. Car j’espère qu’il y en aura une autre. Elle est à la fois sérieuse et fantastique. Elle regroupe vraiment des sujets intéressants que l’on n’exploite pas assez dans les séries en général de ce type. Généralement, on parle surtout de la magie là… pas du tout. Ils essaient de rendre les personnages marins plus humains, plus engagés, plus féministes sans que ça soit dans l’excès.

THE WORST WITCH

the worst witch season 3 netflix

;

Saison 3 : Encore une nouvelle saison pleine de surprises et que j’ai dévoré en deux jours. Elle suit parfaitement le scénario que l’on connait soit par rapport au livre, soit par rapport à l’ancienne série datant des années 90.

Après, je sais qu’ils ne peuvent pas faire à l’identique et ce n’est pas plus mal. Ils mettent leur touche d’originalité.

J’ai eu un petit frisson à la fin de la saison 3. Mais tout le long c’était plein de rebondissements, de rigolade et des émotions. C’était mon petit pêché mignon du mois de juillet, même si ça n’a duré que deux jours.

La fin se conclut très bien et bien que le scénario soit simpliste, au moins il aura eu le mérite d’avoir été parfaitement travaillé jusqu’à la fin. C’était un sans faute pour moi.

THE DESCENDANTS OF THE SUN (KR)

descendants of the sun korean drama season 1 netflix

J’ai commencé à regarder la série pendant que j’étais en pause au travail. Tout le monde en parlait en disant que c’était un drama à voir. Je ne suis pas à court, mais je cherchais quelque chose de différent, une série qui te prend pas les émotions. C’est ce dont j’ai besoin en ce moment. Et je l’ai trouvé.

Je n’en suis qu’au 4ème épisode parce que je prends mon temps et que j’ai les séries US à avancer dans mon challenge, mais sinon j’ai adoré dès le 1er épisode.

La musique, les émotions, les acteurs qui jouent bien, l’histoire qui est intéressante, pourtant je découvre à peine l’univers et les personnages. Il faut dire aussi que je suis tout émoustillée de voir les acteurs principaux en uniforme militaire, c’est un vrai plaisir de voir ça pour les yeux ha ha. Ils ont un charisme avec cet uniforme que l’on ne trouve pas forcément chez tous les militaires chez nous en France et même dans nos séries/émissions françaises. Enfin, je me demande ce que la suite va nous réserver. Peut-être que je vais un peu plus avancer lorsque j’aurais un week-end de 4 jours dans deux semaines.

SMALLVILLE

smallville season 3 cw

Saison 2 : Smallville fait partie de mon rewatch depuis un moment, mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’accélérer et le cas. Je viens de finir la 2ème saison et oh, mon dieu. J’avais oublié à quel point elle était géniale.

Elle n’a presque pas de temps mort niveau rythme dans les épisodes. On ne s’ennuie jamais. Il y a toujours quelque chose d’intéressant à suivre et on a plusieurs fils rouges, ce qui permet de trouver notre compte s’il y a une storyline que l’on n’aime pas.

STRANGER THINGS

stranger things saison 3 netflix

;

Saison 3 : J’étais heureuse de poursuivre une nouvelle saison et d’en découvrir plus sur les personnages. J’ai trouvé quand même qu’il manquait quelque chose de spécial dans celle-ci, car je ne l’ai pas suivi d’une traite comme les autres.

Sinon, le monstre était magnifique. Et l’histoire sympa à suivre. Je suis curieuse de savoir ce qu’ils vont nous pondre pour la suite. Je me doute bien que dans les séries, les personnages ne partent pas et ils finissent pas revenir.

WHEN THEY SEE US

when they see us netflix saison 1

Il n’y avait pas beaucoup d’épisodes et pourtant je l’ai dévoré en moins de 24 heures. C’est une minisérie comme Chernobyl qui a réussi à vous capter l’attention non pas seulement à cause du scénario, mais aussi par l’interprétation des acteurs. Ils m’ont fait ressentir leurs émotions sur le moment, que ça soit la joie, la colère ou la tristesse. Je commence de plus en plus à me pencher vers ces séries tirées de faits réels depuis l’an dernier et je ne regrette pas mon choix. Parfois, elles sont mieux que les séries que l’ont suit avec 20 épisodes et sur au moins 7 saisons. Le format court est plus intéressant, car ils doivent trier ce qu’il faut montrer au spectateur sans pour autant manquer de détails ou les combler.

C’est avec ce genre de séries qu’on peut remettre en question le comportement humain sur terre tellement il peut être parfois horrible.

FLOP

SCREAM (SERIES)

scream saison 3

;

Saison 3 : Que dire de cette dernière saison. Je ne sais pas si elle aurait dû voir le jour. En fait, elle était un peu intéressante par son scénario, mais elle était faible niveau intensité. Les deux anciennes saisons valaient plus le coup d’œil. Après, je ne me suis pas ennuyée, le rythme était bien géré. La seule chose que je n’ai pas aimée c’est le jeu des acteurs, trop simplistes. Autant les acteurs en général ça allait, autant Keke Palmer j’ai eu du mal à la supporter. Déjà dans Scream Queens c’était limite, mais là c’était le pompon. En fait, dans cette série, l’humour n’a pas spécialement sa place. Ou alors, à petite dose, là il y en avait trop en ce qui concerne Keke. J’avais parfois l’impression de voir plus un cross-over entre Scream Queens et Scream. Dommage, car cette dernière saison avait un potentiel quand même, mais on sentait qu’il voulait plus s’en débarrasser qu’autre chose. En plus, je ne comprends pas l’intérêt de changer le masque et d’en créer un nouveau, ça donne beaucoup moins de charme et moins de crédibilité à la série. Faut pas non plus pousser la modernité jusqu’à son maximum.

SIMETIERRE

simetierre stephen king film 2019

Un peu dommage que ce film soit bâclé. Il aurait pu être bien et ressembler un peu au film, mais comme d’habitude, ils préfèrent rester dans les clichés. Après, il y a du bon et du mauvais et tout n’est pas bon à jeter comme l’histoire, certains passages sont vraiment horribles. Mais ça reste trop minime pour que je l’ajoute dans la catégorie top. Je vais probablement me remettre à relire le livre qui pour moi est un des meilleurs dans la liste des bouquins qu’à fait Stephen King. Je ne comprends pas pourquoi ils ont toujours des difficultés à faire de bons films par rapport à cet écrivain. Les anciens sont bons, mais les nouveaux comme les séries, c’est autre chose pourtant, il est facile de les faire bien sans tomber dans les clichés.

THE GOOD DOCTOR

The Good Doctor

Saison 2 : J’ai mis du temps à finir la seconde partie de la série comme pour 9-1-1. Et ce, même s’il me restait un épisode à terminer. J’ai mis plusieurs mois à la clôturer. Je ne remets pas en cause le jeu d’acteur de Freddie Highmore qui est toujours excellent, mais les choix scénaristiques m’ont moins tenue en haleine. Et c’était moins cohérent que l’autre saison même si nous avons eu des épisodes remplis d’émotions. Toutefois, je vais tout de même continuer avec la saison 3 pour voir ce qu’ils peuvent nous proposer de mieux.

Voilà un peu la liste de ce mois de juillet. Je mets du temps à la poster je ne sais pas pourquoi, mais elle est là. Je pense que je devrais pouvoir poster celle d’août à la même période au mois de septembre. J’ai rattrapé pas mal de retard depuis mon retour de voyage au Japon, car comme je le disais, j’avais perdu toute motivation d’enchaîner de suite ma routine de séries et de films, mais je l’ai retrouvé petit à petit vers juin alors j’essaie de ne pas la perdre.

Je vous donne donc rendez-vous pour de nouvelles aventures le moins prochaines avec un nouveau top et flop.

Message posté par Emilie Weasley le 31 Juil 2019

TOP - FLOP

Bon, on reprend petit à petit le blog les amis. Je sais que j’ai du mal à m’y coller. Je vous promets, j’essaie de retrouver la motivation, ce n’est pas pour autant que je vais lâcher mon blog. Ça fait plus de trois ans que je suis dessus, c’est mon petit bébé. Et c’est en partie à cause d’un bug sur l’hébergeur, mais quelqu’un m’a aidée à le remettre sur pieds alors je suis heureuse et soulagée.

Du coup, je reprends le top et le flop du mois dernier. Il est passé tellement vite que je n’ai pas eu le temps de voir tout ce que je voulais, mais je n’ai pas ralenti la cadence pour autant. Pas mal ont bougé depuis février, je ne m’y attendais vraiment pas. J’en avais un peu discuté avant, mais elles ont continué à rester dans le top à ma grande surprise. Je vous parle seulement que de séries et films américains et anglais, car j’ai un blog spécial sur les séries et films venant d’Asie. Mais je les ai mis ici tout de même.

La liste est très longue, car il a fallu que je vous ajoute toutes celles que j’ai vues depuis mars.

Sans plus tarder, la voici en espérant de ne pas en avoir oublié.

TOP

ARROW

ARROW SAISON 7 CW

Saison 7 : Elle a été vraiment exceptionnelle. Ça a été la plus grande surprise de cette année 2018/2019. Ça faisait tellement longtemps que je descendais Arrow. Je peux enfin la remettre dans le top. Maintenant, est-ce que ça va continuer avec la dernière saison ?

Tous les acteurs étaient bien, la seule que je n’ai pas réussi à supporter c’est Emily Bett, celle qui joue comme je vous le racontais avant. Mais elle se termine bien la série quand même, et elle ne me manquera pas si elle se finit. J’ai tout de même du mal à me dire qu’après la prochaine, il n’y en aura plus.

SIREN

SIREN SAISON 2

Saison 2 : Après avoir adoré la saison 1, je continue officiellement à kiffer cette saison. Même si elle est plus sombre et plus mature, elle reste très divertissante. Les nouveaux personnages sont touchants et accrocheurs. Le scénario monte en puissance et ils parlent vraiment de sujets sérieux comme l’écologie, le combat contre l’arrêt de la pêche aux poissons… C’est plus qu’une série sur des sirènes et qui est loin d’être féérique. Elle continue son chemin positivement pour le moment. Il y a des passages magnifiques dans les derniers épisodes quand ils nous montrent les fonds marins.

Game of Thrones

game of thrones season 8

Saison 8 : J’ai hésité à l’ajouter dans le flop, mais il y a quand même de sacrés bons moments et particulièrement les scènes de batailles qui restent énormes. Les retournements de scénarios et de certains personnages alors qu’on aurait dû les découvrir venir. Le fait que mon second personnage préféré soit en vie au tout dernier épisode. D’avoir vu les dragons à l’œuvre. Après c’est sure qu’elle est très inégale, mais elle est emblématique parce qu’elle marque la fin de la série après 8 saisons. On l’a détesté, on l’a aimé cependant, elle est obligée d’être à cette place-là.

The Flash

the flash season 5

Saison 5 : Au départ, j’ai eu un peu de mal, mais en fin de compte, tout comme une autre série, j’ai adoré la seconde partie. Je ne vais pas dire grand-chose, car je ne sais jamais quoi en penser réellement de cette série, mais elle mérite d’être dans le top et non dans le flop. Ils se sont améliorés et on a retrouvé un peu ce qu’il manquait depuis 3 saisons. Je n’ai pas été particulièrement touchée par les épisodes, mais elle avait assez de bons moments pour être placée là.

Legends Of Tomorrow

Legends of Tomorrow season 3

Saison 4 : Celle-ci a été la révélation du mois de juin, de cette année et depuis la saison 1. Elle était tellement énorme, je ne m’y attendais pas. Je me suis amusée en la visionnant. Elle a été à la fois sérieuse et complètement folle. Ils ont bien mené les scénarios et les personnages du début à la fin. Et on ne s’ennuie pas sur chaque épisode.

À l’origine, je n’aimais pas Sara Lance, mais je ne sais pas si je vous l’ai dit avant, j’ai réussi à l’apprécier grâce à cette nouvelle saison.

Sinon, tous les autres étaient excellents que ça soit Rory ou Constantine. On en apprend plus sur eux et on arrive à s’attacher à eux même s’ils ont fait des choses pas très correctes au départ. On comprend mieux leurs intentions.

Sabrina The Teenage Witch

Chilling-Adventures-of-Sabrina-Part-2

Saison 2 : Au départ, je ne pensais pas voir la saison 2 arriver aussi rapidement. Du coup, je me suis jetée dès que j’ai su qu’elle était dispo. J’ai bien aimé cette deuxième partie, elle était plus obscure. Les personnages et l’histoire ont bien évolué. C’est intéressant de voir comment cette Sabrina peut être très gore et sombre si on compare celle que l’on connait. C’est perturbant au début, mais on finit par s’y faire. Je suis curieuse de ce qu’ils nous proposent le reste.

ANSWER ME 1988, 1994 et 1997 (KR)

ANSWER ME 1988

Une des séries que je me permets d’avoir ajoutée dans cet article, car elles valent tellement le coup. Je n’ai pas fini la version 1994, mais je les adore autant que les autres versions. Cependant, celle de 1988 reste ma préférée. Ils font tellement de référence sur les années 80, car c’est ma génération, mais ce que j’aime aussi dans cette série c’est qu’ils parlent d’évènements particuliers qui ont marqué cette année-là en Corée du Sud. On n’en parle pas forcément maintenant ni même dans les manuels alors j’apprécie le fait d’en voir dans une série. Certes, il y a le côté amour/triangle que l’on retrouve facilement dedans, mais ce n’est pas si gênant que ça. C’est une série que je conseille à beaucoup de gens par rapport aux points dont je parlais avant. Et puis les personnages tellement attachants.

9-1-1

911 fox season 2

Saison 2 : J’ai l’impression que cela fait une éternité que j’ai découvert cette série alors que non, cela fait seulement un an que j’ai vu la saison 1 et que j’ai adoré.

J’aime toujours autant, même si j’ai eu du mal à accrocher à la première partie. C’était un peu fouillis au début, mais ça a commencé à s’améliorer à la seconde partie de la saison. J’ai eu des difficultés aussi à me faire à Jennifer Love Hewitt comme lorsqu’elle a débarqué dans Esprits Criminels. Après, c’était cool de découvrir en profondeur ceux qui bossent sur le côté des appels d’urgences téléphoniques plutôt que sur les pompiers. Et le personnage de Henrietta Wilson (Aisha Hinds) a un gros potentiel dans son jeu d’actrice. De même pour celle qui joue Atheno Grant (Angela Bassett) que l’on retrouve dans le film Black Panther.

Chernobyl

chernobyl hbo

Chernobyl a été ma minisérie coup de cœur de cette année après Waco, The Looming Tower et tant d’autres. Il y a vraiment eu des passages difficiles à regarder tellement c’est bien fait. On se demande s’ils n’ont pas pris de véritables scènes d’un documentaire.

Si vous voulez une critique plus détaillée, vous la trouverez ici : http://www.ondinevore.com/index.php/2019/06/01/critique-chernobyl-by-hbo/

Jealousy Incarnate (KR)

Jealousy Incarnate_Big

Un petit drama qui m’a bien pris par émotions sur les derniers épisodes. Les acteurs sont énormes à l’origine. Le scénario en dehors du triangle amoureux que l’on retrouve dans quasi tous les dramas, le fil rouge principal est rare. Je n’avais jamais entendu parler d’une série qu’elle soit Américaine ou Anglaise, sauf si elles sont spécialisées dans le domaine médical, mais là, ce n’est pas le cas. Le fait de voir qu’ils parlent du cancer du sein non seulement chez la femme, mais aussi chez l’homme et voir les désavantages que cela procure dans le monde du travail en Corée du Sud était vachement intéressant.

Oh My Ghostess (KR)

OH MY GHOSTESS

Encore un autre drama que j’ai dévoré du début à la fin, et ce même si j’ai vu un épisode par jour pendant la pause déjeuner au travail. J’ai choisi ce drama, car j’étais certaine que j’allais adorer vu l’acteur principal qui était dedans. Jo Jeong-Seok qui joue dans la série que je vous ai citée avant est dans celle-ci aussi. Je ne me lasse pas du tout de voir cet acteur.

Ces séries-là vous font passer par toutes les émotions en 1 h 30. Vous ne risquez pas d’être déçu.

Si vous aimez les histoires de fantômes sans pour autant voir des images gores ou de grands monstres à tout va alors c’est ce qu’il vous faut.

PARASITE (KR)

PARASITE KOREAN DRAMA

Je vous l’avais dit que quelques séries et films coréens se sont ajoutés à la liste. Ceux que j’ai vus dernièrement sont excellents et sont dans le top. Je suis plus experte en matière de séries que de film, je n’en ai pas vu beaucoup, mais PARASITE est colossal. D’abord à cause du jeu des acteurs et de la culture coréenne que l’on retrouve dedans. Mais aussi certains clichés. Mais aussi par le scénario qui vous met en haleine tout le long et est progressif jusqu’à vous exploser à la gueule sur les 30 dernières minutes. J’ai rarement vu un twist pareil. Je n’avais pas pensé à un tel retournement de situation. Si vous avez l’occasion d’aller le voir, allez-y, il est encore disponible au cinéma et ça fait déjà 2 mois qu’il y est si ce n’est pas 3, j’ai arrêté de compter.

Aladdin

Aladdin Live Action 2019 Disney

Je ne pensais ne pas aimer ce live action. Et finalement, j’ai succombé à l’ambiance du film ainsi qu’au copier/coller du scénario. Enfin, c’est comme ça que les gens appellent un Live action. Will Smith était bien dans le rôle du génie, bien mieux que ce qu’on a pu voir avec la version française où Kev Addams joue le rôle d’Aladdin.

Toutes les musiques m’ont toutes éblouie, même les versions modifiées ou ajoutées. La magie a opéré du début à la fin et le côté moderne a été correctement placé.

Dumbo

DUMBO LIVE ACTION 2019

Depuis Cendrillon, ce live action fut le premier que j’ai vu depuis. Je n’ai pas vu Mowgli, etc. et j’avais peur de ne pas aimer Dumbo, car le dessin animé de Disney à l’origine, je ne l’aime pas vraiment. Il est tellement triste et brutal. Celui-là, je le trouve plus facile à regarder, même la mort de la mère de Dumbo. Les passages principaux ont été respectés et l’éléphant qu’ils ont créé était magnifique et très émouvant.

Toy Story 4

TOY STORY 4

Il n’est pas mon préféré, les 3 premiers étaient parfaits. Ce dernier est à mon avis une suite alternative, mais plus crédible que celui qu’on a connu avant. Ma foi, j’ai pris mon pied devant. J’ai eu des frissons comme avant, j’ai encore du mal à me dire que c’est fini avec Woody. J’espère voir une suite avec un spin-off sur Buzz l’Éclair ou quelque chose comme ça comme on l’a eu avec le dessin animé autrefois.

Godzilla – Le Roi des Monstres

Godzilla – Le Roi des Monstres

Encore un très bon Godzilla. C’est un film qu’il faut absolument voir sur grand écran tellement les monstres sont d’une beauté éblouissante. Comme par exemple Mothra qui était tellement beau et puissant à l’écran. Vera Farmiga jouait parfaitement, comme d’habitude aussi, je n’ai rien à dire là-dessus. Simplement que je ne supporte plus de voir Millie Bobby Brown.

Amour de Sorcière (KR)

AMOUR DE SORCIERE KOREAN DRAMA

Petit drama coréen sympa. Je me suis laissée emportée par l’ambiance et l’univers de la série, car ça parle de sorcières. Sinon ce n’est pas drôle. En tout cas, c’était assez crédible que ça soit scénario, jeux d’acteurs et effets spéciaux. C’est une bonne série B quand on n’a pas envie de se prendre la tête devant la télévision.

GOTHAM

Gotham Fox

Je suis triste de voir cette série finir. Ca a été un petit coup de coeur et je n’ai jamais été déçue au fil des saisons. J’ai adoré l’univers qu’ils ont fait de Batman, j’ai retrouvé l’ambiance que l’on a connu dans les années 90 avec Tim Burton. Les acteurs ont tous pris le plaisir de jouer,et moi j’ai pris plaisir à les suivre et à les voir évoluer ou grandir sur 5 saisons. La fin est correct, pas trop bâclée et c’est assez fidèle aux comics. Elle m’a beaucoup fait rappeler la série Grimm qui est sortie en 2012. J’espère qu’on en aura une autre de ce genre.

FLOP

UMBRELLA ACADEM

unmbrella accademy saison 1 netflix

Saison 1 : commencée en février, je finis à peine la série. C’est pour vous dire à quel point je n’ai pas été spécialement emballée. C’est le genre de série ou il ne se passe pas beaucoup de choses pendant 30 min et les 20 dernières minutes oui histoire de vous donner envie de suivre le reste. Bon, comme à chaque fois ça marche sur moi ce système, mais on a aussi l’effet « attendez, on vous met le paquet pour les 3 derniers épisodes sinon vous allez nous quitter ». C’est exactement le cas ici et c’est frustrant. Elle n’est pas nulle, elle a de bonnes choses cette série. Je vais continuer à regarder la suite par curiosité si je n’oublie pas, mais ça ne sera pas une série à suivre en priorité. Même si les acteurs/personnages sont bien et l’univers est intrigant.

Black Lightning

black litghtning saison 2 netflix

Saison 2 : grosse déception de ces 3 mois sans nouvelles. La saison 1 était excellente et donnait vraiment un air nouveau aux séries DC. Au final, la suite m’a déçue. Elle n’était pas au niveau ou je l’avais quittée. Trop d’inégalités, trop désorganisées et pas assez travaillées. Le scénario était trop simpliste et brouillon même si les scènes d’actions étaient sympas à regarder. Et leurs costumes étaient beaux, mais le reste était sans plus. En gros, ils se sont trop relâchés pensant que la série continuerait sur son succès, mais moi je n’ai pas suivi. Je la reconduis comme Umbrella Accademy pour voir, mais je ne m’attends pas à quelque chose d’énorme. Après, peut-être que je peux être surprise comme pour Arrow… qui sait… alors que j’ai mis la série dans le top quand je l’ai commencé.

X-Men Dark Phoenix

x-men dark phoenix

Pour moi, c’est certainement le X-Men qui m’attriste le plus. Pourtant, j’ai aimé X-Men Apocalypse et même X-Men Le Commencement. J’ai malheureusement énormément de mal avec le personnage Jean Grey de base. Elle me casse tellement les « couilles », désolée de ma vulgarité, mais c’est la vérité. Ça aurait pu être un excellent X-Men si on partait comme celui de X-Men le commencement et X-Men Days of Future Past… mais non. Je suis dégoutée. Certes, on a pu avoir un complément d’information sur le personnage qu’on n’avait pas avant, seulement pour moi, c’est un remake de l’ancien, mais version moderne quoi. On se serait bien passé de cette histoire sur elle, c’était inutile nous en rabâcher une autre. J’espère que le prochain sera mieux.

La Dame Blanche

LaMaledictionDeLaDameBlanche-banniere-800x445

Cette année, en matière de films d’horreur, on n’est pas trop gâté. Je n’ai pas eu de gros coups de cœur et l’année n’est pas terminée. Celui-là fait partie des mauvais même si j’ai passé un bon moment quand je l’ai vu. La véritable histoire a été dénaturée et c’est dommage.

Doctor Who

doctor who season 11

Saison 11 : Alors que dire. Pourquoi l’ai-je placé dans les flops ? Je n’ai eu aucun souci d’intégration avec le docteur joué par Jodie Whittaker. Elle joue merveilleusement bien et ça fait du bien de voir une femme plutôt qu’un homme. Au début, la saison était bien faite, on avait de bons sujets, mais c’est tout. Et cette fin de saison m’a énervée. Je n’ai rien ressenti de particulier comme pour les autres. Je n’avais même pas l’impression que s’était une fin de saison et je pensais même qu’on allait avoir un autre épisode.

Message posté par Emilie Weasley le 28 Juil 2019

Spider-Man Far From Home

ACTEURS
Tom Holland : Spider-Man/Peter Parker
Marisa Tomei : May Parker
Samuel L Jackson : Nick Fury
Zendaya : Michelle Jones (MJ)
Jake Gyllenhaal : Quentin Beck/Mysterio
Jacob Batalon : Ned Leeds
Jon Favreau : Harold Hogan (Happy)
REALISATEUR
Jon WATTS
SCENARISTES
Chris McKenna et Erik Sommers
MUSIQUE
Michael Giacchino
PRODUCTION
Colombia Pictures, Marvel Studios, Marvel Entertainement
DITRIBUTION
Colombia Pictures et Sony Pictures Releasing France
DUREE
129 minutes
PAYS
Etats-Unis

Après avoir hésité de long mois avant de me lancer dans cette nouvelle saga sur Spider-Man avec un nouvel acteur, je décide que maintenant de me lancer. J’ai mis beaucoup de temps à vouloir voir une autre célébrité pour interpréter ce rôle.

Je suis l’univers depuis le premier film avec Toby Maguire, à l’époque c’était un très bon Spider-Man, un peu vieux peut-être pour le jouer, mais son jeu d’acteur valait le coup d’œil pour la saga entière. Puis est venu le temps de changer, d’en prendre un plus jeune. Comme beaucoup, j’ai eu du mal à me faire à l’idée de le changer. C’est toujours un moment délicat dans une saga de voir son acteur principal changer sans réellement avoir de raison même si c’est pour la « cohérence du personnage ».
Une fois lancée, j’avais bien aimé le premier film avec Andrew Garfield qui faisait un homme-araignée beaucoup plus émotionnel et torturé, un peu moins que celui que l’on connait, mais plus réaliste et plus humain.
C’est avec le second film que je fus plus conquise par The Amazing Spiderman : Le Destin du Heros. Ce fut un véritable coup de cœur, une révélation. Andrew Garfield a été le meilleur interprète pour moi pour ce rôle.

Je ne vous cache pas que j’ai été très déçue de voir qu’ils ne renouvelaient pas son contrat et qu’ils voulaient encore changer d’acteurs. C’est à ce moment-là que j’ai compris ce que les fans ont ressenti lors du premier changement avec Toby Maguire. Ça a été comme une rupture, un divorce. Quand on apprécie un acteur et qu’on le voit partir, surtout quand on a eu un coup de cœur et qu’on ne le verra jamais rejouer ce rôle, c’est quelque chose d’horrible et les productions ne pensent jamais à ça, tout ce qu’ils veulent c’est se mettre de l’argent dans les proches. C’est pour cela que je vous disais que j’ai mis énormément de temps à vouloir voir cette nouvelle version avec Tom Holland. Je pense que s’il n’y avait pas de second film, je ne me serais pas mise à jour. Mais quelque part, j’étais quand même obligée, car il était dans le dernier Avengers Endgames. C’est à partir de cet instant que je me suis décidée de voir HomeComing.

Spider-Man Far From Home Tom Holland

J’ai essayé de mettre tous ces changements de côtés et je me suis lancée, car j’avais aimé ses apparitions et j’ai laissé ma curiosité prendre le dessus. Et j’ai bien fait, vraiment. Le premier avec Tom Holland était vraiment excellent et en vérité, je trouve que les 3 se complètent. Tom ajoute un humour que les autres n’avaient pas ou alors ça ne leur allait pas du tout, car ils avaient choisi d’accentuer un trait de caractère plutôt que celui-ci. Avec Tom Holland on savait directement dès le départ que cette personnalité-là serait privilégiée et il fallait que cela reste cohérent par rapport aux derniers Marvels que l’on a pu voir.

Du coup, comme j’ai adoré HomeComing et que j’en ai profité pour le voir juste avant que Far From Home sorte. Mais alors, est-ce que j’ai autant apprécié celui-ci que son prédécesseur ? Sachant que le premier a eu un 19/20 n’est pas très loin de la perfection. C’est ce que je vais essayer de vous expliquer.

Spider-Man Far From Home Tom Holland

Pour Far From Home, la musique était excellente et m’a aussi bien fait frissonner que le premier. Michael Giacchino fait un travail exceptionnel pour la musique. C’est toujours un réel plaisir de l’entendre et il sait vous pendre aux trips. Depuis Coco, j’adore ce qu’il fait, il arrive à ce renouveler comparé à certains compositeurs qui manquent maintenant de créativité. Lui continue à nous émerveiller.

La réalisation des effets spéciaux est énorme, comme pour le premier. Le passage avec la réalité virtuelle est énorme. Surtout quand ils se sont concentrés à un moment donné que dessus pour désorienter Spider-Man. Ce passage était vraiment excellent, moi aussi je me suis perdue en même temps et ça a été la scène la plus chargée en émotion. Ils ont fait beaucoup de progrès là-dessus et j’en ai pris plein les yeux.

L’humour était plutôt bien dosé, j’avais peur qu’ils en rajoutent un peu plus dans celui-ci, mais non, c’était assez bien dosé.

Spider-Man Far From Home Tom Holland

Les personnages aussi étaient là émotionnellement parlants sans trop en faire. Au départ, MJ et May avaient été critiquées par le fait que May était jeune comparé aux anciens et MJ était noire alors qu’on a été habituée à la voir blanche. Mais comme d’habitude, les gens ont du mal à passer outre et disent qu’il leur faut un quota d’acteurs/actrices noirs dans un film. Encore une fois, elles ont été injustement critiquées, mais une fois que le film sort, personne n’en parle et ils mettent en avant le scénario et les effets spéciaux.
Je les ai bien aimés, et pour May c’était quand même quelque chose d’inévitable sachant qu’on avait un acteur beaucoup plus jeune pour Spider-Man par rapport à Andrew Garfield. Et le fait que MJ soit noire et passe après Emma Stone, ne m’a pas surpris que ça soit dans le mauvais ou dans le bon sens.

J’ai quand même eu un peu de mal avec Jake Gyllenhaal. Le dernier film que j’ai vu de lui était Le Jour D’Apres. Pour vous dire, je ne suis pas du tout sa filmographie, mais je l’avais adoré dans celui-là.
Ça a été l’un des problèmes que j’ai rencontrés en voyant le film. Je ne remets pas en cause son talent d’acteur, il est très bien et il a un charisme de fou. Mais j’ai l’impression et cela n’engage que moi que cet acteur ne colle pas du tout au personnage. Il n’était pas nul, mais ce n’était pas le meilleur pour jouer Quention Beck/Mysterio. Mais il se laisse regarder.

En plus de Jake, les choix scénaristiques n’ont pas été forcément meilleurs que HomeComing. Je les ai trouvé un peu simplistes, bien en dessous. Je ne peux pas me permettre de mettre un 20/20 ou bien un 19/20. Si je devais choisir, ça serait entre 15/20 et 18/20. Je me suis pas mal ennuyée pendant la première heure, alors que dans HomeComing, ça n’était pas le cas. Le rythme est totalement différent et je n’ai pas vu ou ressentis autant de grands moments dans celui-ci mis à part celui que je vous ai cité plus haut. Et pourtant, il n’a duré qu’1h30. C’est peut-être mieux de ne pas ajouter plus de minutes car même là c’était limite. Toutefois, il reste un très bon Spider-Man.

Spider-Man Far From Home Tom Holland

J’irais avec plaisir voir le dernier, car nous allons encore une fois probablement devoir changer d’acteurs. Ce qui peut être un véritable problème et les fans peuvent finir par s’en lasser de voir tous ses changements si le prochain n’est pas au-dessus. Enfin, voilà pour ma part, pour ce nouveau Spider-Man Far From Home.

Message posté par Emilie Weasley le 21 Juil 2019

the lion king disney

PRODUCTION
Walt Disney Pictures
Fairview Entertainment
MUSIQUE
Hans Zimmer
RÉALISATEUR
Jon Favreau
SCÉNARIO
Jeff Nathanson
DOUBLEURS FRANÇAIS
Simba (Rayane Bensetti/Michael Lelong)
Nala (Anne Sila)
Mufasa (Jean Reno)
Scar (Michel Lerousseau)
Timon (Jamel Debbouze)
Pumbaa (Alban Ivanov)
Zazu (Sebastien Desjours)
Rafiki (Daniel Kamwa)
DURÉE
118 minutes
PAYS D’ORIGINE
États-Unis

Hi tout le monde. Voici une nouvelle critique, enfin. Ne vous en faites pas, plus tard je vais vous expliquer la raison de mon absence. Ce n’est pas encore le moment pour le faire, mais j’ai une bonne excuse.

Alors, je viens tout juste de sortir du cinéma après avoir vu le Roi Lion version live action. J’avais été voir celui d’Aladdin que j’avais bien aimé. Je ne voulais pas me laisser abattre par toutes ces critiques négatives que chaque live action a le droit dès leur annonce jusqu’à la semaine de sa sortie.
De toute façon, dès qu’il s’agit de Disney les gens deviennent bizarres et ne laissent aucune chance à rien. Disney n’a pas le droit de faire ci, Disney n’a pas le droit de faire ça. Ils ont de toute façon assez d’argent pour faire ce qu’ils veulent avec ou sans notre avis puisque des personnes comme moi curieuses iront le voir.

the lion king disney

Enfin, je n’ai pas envie de lancer de polémique, c’est simplement dommage de ne pas pouvoir aller voir un film sans avoir la critique facile pour tout et n’importe quoi.
Voilà donc mon avis par rapport à cette version, après avoir vu celle de la belle au boit dormant, Peter Pan en 2003, Aladdin, Dumbo et tant d’autres.

Honnêtement, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans les premières minutes du film malgré que j’ai essayé de faire abstraction de l’ancienne version animée. Même si j’essaie de faire ça à chaque remake sinon on ne s’en sort jamais.

Alors, commençons d’abord par les personnages. Pour moi, ils sont très réalistes, certains sont magnifiques qu’ils soient principaux ou secondaires. Simba, Nala, Zazou, Timon, Sarabi sont les plus travaillés et cool à voir. En revanche, Pumbaa et Scar ne sont pas à leur meilleure forme et c’est ceux qui prennent le plus cher et sont les plus effrayants. Je ne pense pas que ses personnages créés en version réelle soient anxiogènes. C’est juste une manière aux gens de trouver une excuse pour ne pas aller le voir. Tous les animaux ne sont pas non plus faits pour être beaux.
Je n’en ai pas parlé non plus au début, mais Rafiki est magnifique. C’est peut-être l’un des personnages qui m’a le plus frappé dans le bon sens.
Niveau personnalité, Rafiki fait partis de mes favoris, comme dans le dessin animé et même si on le voit peu. Celle de Nala reste correcte et les autres restaient dans le thème.

the lion king disney

Cette version respecte bien l’ambiance et le scénario du film. J’ai même ri à certains passages comme avant. Une scène seulement m’a mise mal à l’aise, mais je n’en dirais pas plus. Celles qui ont été ajoutées ne m’ont pas dérangée, au contraire, ça a donné un petit plus qu’on n’avait pas par rapport au dessin animé. Ça m’a permis de découvrir un peu plus sur l’univers, même si je me doute que s’était pour rajouter quelques minutes de plus. Le réarrangement de certaines scènes n’est pas non plus horrible. J’ai failli pleurer et j’ai eu des frissons comme avant sur les passages principaux. Notamment sur les moments entre père et fils. Ces moments sont tellement marquants dans cette histoire. Alors le but de ce remake en live action a joué son rôle jusqu’au bout.
J’ai beaucoup aimé les moments où l’on nous montrait les paysages. De les voir plus vrais en plus de ceux qu’ils ont ajoutés était époustouflants. Ils ont vraiment mis en avant le côté savane et la culture qu’il manquait avant et c’est un gros plus pour moi si je compare les deux versions.

Question chansons, elles étaient tous biens. À l’exception de « Soyez prêtes » de Scar. J’attendais tellement cette chanson, car c’est ma préférée de base. Je n’ai pas eu les mêmes effets.
D’ailleurs, en parlant de voix par rapport aux chansons comme aux dialogues, sa voix ne va pas du tout à la personnalité de Scar. C’est un peu la même chose pour Simba. Pour les autres, ça allait. Je n’ai pas été plus intransigeante que ça, mais lui et Simba, oui. Les voix chantées et parlées qui n’étaient pas les mêmes ne collaient pas et son intonation (celle de Rayane Benzetti) sur les dialogues n’était pas aussi puissante qu’avec celles de Dimitri Rougeul et de Emmanuel Curtil. Je ne sais pas pourquoi ils ne les ont pas gardés. Comparé à son père Mufasa qui était pas mal du tout bien qu’interprété par Jean Reno. Là oui, j’ai aimé l’entendre à nouveau dans ce rôle.
Mais c’est un réel plaisir d’entendre à nouveau la musique du film par Hans Zimmer, il continue toujours de me transporter dans cet univers des années plus tard.

the lion king disney

Bon, en gros, comme beaucoup de films, et d’après mon avis personnel, il n’est ni mauvais ni excellent. Je suis juste fatiguée de lire des tas de conneries sur internet dès qu’il s’agit d’un film ou d’une série.
Je conseille toutefois aux gens d’aller le voir par nostalgie, par un œil nouveau où ce que vous voulez, mais pour y faire votre propre avis et non pas parce qu’un tel le trouve nul/bon ou parce que Disney fait de la merde.
C’est une petite critique, mais je me devais de vous la faire après la sortie de ma séance.

Message posté par Emilie Weasley le 01 Juin 2019

 Je ne fais pas d’introduction pour le retour du blog, j’en ferai une la prochaine fois, ne vous en faites pas. Je n’ai pas la motivation de faire une longue pour expliquer mon absence qui est légitime. Mais je reprends petit à petit le blog, ne vous en faites pas. Du coup, en attendant que le problème ce règle, je suis obligée de tout publier ici.

chernobyl-la-nouvelle-serie-hbo-qui-succ-de-got-video-649

CASTING

Jared Harris : Valery Legassov

Stellan Skarsgard : Boris Shcherbina

Emily Watson : Uluna Khomyuk

Jessie Buckley : Lyudmilla Ignatenko

Adam Nagaitis : Vasily Ignatenko

Paul Ritter : Anatoly Dyatlov

Synopsis

« 26 avril 1986, l’histoire vraie de la pire catastrophe causée par l’homme et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l’Europe du drame. L’explosion d’un réacteur à la centrale nucléaire de Chernobyl, en Ukraine, a de terribles conséquences aussi bien sur le personnel de l’usine, que sur les équipes de secours, la population et l’environnement. »

Source : Allocine

images (10)

J’ai découvert cette série lors d’une publication sur un magazine en ligne, je ne sais plus lequel. Ça disait quelque chose du genre « Chernobyl la nouvelle série qui détrônera Game of Thrones ! » Que l’on soit bien claire, je ne pense pas qu’une nouvelle série dépassera GOT, il faudra attendre un bon moment avant que ça n’arrive. Je me souviens qu’ils avaient dit ça aussi pour la série Westworld (qui était très bien) mais elle n’avait pas dépassé la moitié le succès qu’avait GOT. Ils aiment trop jouer sur la comparaison et sur les grands mots.

Comme pour Westworld, je me suis dit pourquoi ne pas la regarder. Je suis curieuse et j’aime découvrir de nouvelles séries. Bien que je sois difficile en matière de thème de séries accès sur les faits réels.

Chernobyl

La série n’est pas terminée, il ne reste plus qu’un épisode, mais lorsque je fais une critique avant la fin de la série, je ne peux que vous conseiller de la regarder. Vraiment. Même si je devrais regarder plus de séries de ce genre, je reste cependant méfiante. On peut être surpris dans le bon sens comme dans le mauvais. Néanmoins, jusqu’à maintenant, avec The Terror, The Looming Tower et Waco sont mes préférées et je vous suggère de les visionner.

Maintenant que ma petite intro est terminée, je vais pouvoir vous expliquer pourquoi vous devez vous jeter rapidement sur cette série, même si elle ne surpassera pas Game of Thrones.

Chernobyl-mini-HBO

Pour commencer, le premier point et choque je ne fais jamais, c’est de vous parler de la musique de cette série. C’est vraiment un gros point positif. Cela faisait des mois que je n’avais pas été aussi emballée par une telle soundtrack dans le monde des séries. Elle est glaçante, oppressante, stressante, vous donnent des frissons. Mon souffle s’est coupé plusieurs fois, notamment à la fin du 1.03 qui me rappelle fortement la scène de Rose qui voit l’eau remonter depuis les escaliers dans Titanic. J’ai revécu cette même émotion par la musique. Elle m’a totalement enthousiasmée et a été anxiogène.

Mis à part dans l’épisode 4 qui était un peu long, le rythme est bien dispersé sur l’ensemble des épisodes. On ne s’ennuie que très peu, car toutes les scènes sont utiles à la progression de l’histoire pour mieux comprendre comment Chernobyl a pu arriver en 1986.

Certaines scènes assez difficiles à regarder malgré que j’aie l’habitude de voir des films d’horreur, il est facile de voir par les yeux les scènes macabres qui se jouent devant eux. Très peu de séries arrivent à me mettre mal à l’aise. Je n’en ai qu’une par an depuis ses 8 dernières années.

Leurs jeux d’acteurs sont tellement bon que même si tu sais qu’ils ne sont pas les personnages, tu as parfois envie de rentrer dans ton écran pour les gifler tellement ils font de conneries ou les câliner s’ils sont tristes ou font quelque chose de bien. J’en ai détesté quelques-uns par rapport aux erreurs qu’ils ont faites, même s’ils se sont rachetés après.

jessie-buckley-cast-chernobyl-hbo

Ils sont là pour raconter une histoire sur des faits réels, pas pour amuser la galerie avec un jeu d’acteur pourri, car oui, même avec un script de ouf, certains acteurs peuvent avoir un jeu d’acteur tout pourri. Mais jusqu’à maintenant, dans n’importe quelle série de faits réels, je n’ai pas vu ce problème. Et heureusement. Je pense que ça se passe uniquement pour les autres genres de séries, car on ne peut pas se permettre avec ce thème-là de réciter un texte sans procurer des émotions. Enfin, vous vouez ce que je veux dire.

Pour le scénario, du peu que je connaissais de Chernobyl, cette série complète les connaissances que nous n’avons pas. Je ne me suis jamais renseignée sur les effets secondaires que cette explosion a pu faire à l’époque. Pourtant, j’en avais connaissance quotidiennement puisque j’entendais souvent parler des enfants de Chernobyl, ma génération en fait partie (je suis née en 87, un an après l’évènement) et certains disent que nous avons reçu quand même des effets secondaires en France. Après, c’est ce que j’ai entendu pendant longtemps dans mon enfance. Est-ce que le nuage a quand même réussi à traverser l’Allemagne pour venir jusqu’à chez nous ? Aucune idée.

Il me parait aussi cohérent, pareil pour la chronologie, elle est respectée, même si un ou deux épisodes en plus avaient été mieux plutôt que 5 épisodes.

Chernobyl-HBO-Episode-4-Liquidators

Mais ce qui est dommage, c’est de voir que dans une série avec faits réels, on fait plus de travail que dans une série fantastique comme pour Game of Thrones qui ont pourtant plus de détails puisque c’est tiré d’un livre et qu’ils sont en contact avec l’écrivain s’il manque des détails.

Bon, je m’égare un peu, je n’ai pas trop envie de comparer la série avec sa grande sœur. Et tout ce que j’avais à dire sur cette série est déjà un bon début. D’autres critiques arrivent prochainement, étant donné que beaucoup de séries se terminent pour la saison 2018/2019.

 

Message posté par Emilie Weasley le 10 Mar 2019

the gifted saison 2 fox

CASTING

Reed Strucker : Stephen Moyer

Kate Strucker : Amy Acker

Lauren Strucker : Natalie Alyn Lind

Andy Strucker : Percy Hynes White

Marcos Diaz / Eclipse : Sean Teale

Jace Turner : Coby Bell

Clarice Fond / Blink : Jamie Chung

Lorna Dane / Polaris : Emma Dumont

John Proudstar / Thunderbird : Blair Redford

Esme, Phoebe, Sophie Frost : Skyler Samuels

Reeva Payge : Grace Byers

NOMBRE D’EPISODE

16

PAYS D’ORIGINE

ETATS-UNIS

CHAINE DE DIFFUSION

FOX

THE GIFTED SEASON 2 FOX

Voici un nouvel article, ça faisait un moment que je n’avais pas fait de critiques. Pourtant, j’en ai préparé quelques-unes, mais je ne les ai pas encore postés, je ne saurais vous dire pourquoi.

Je peux vous dire que mon opinion face à cette nouvelle saison a totalement changé et je ne pensais pas à ce point. Autant, l’année dernière j’avais été heureuse de suivre cette nouvelle série sur les mutants de X-Men, autant cette fois, je suis extrêmement déçue par le résultat. Je vais essayer de vous expliquer tout ça avec une petite critique, je n’ai pas envie d’y passer 3 pages dessus.

Je suis étonnée de voir que je n’ai pas encore fait de bilan complet sur la saison 1 ? Mais qu’est-ce qu’il se passe ? Je pensais en avoir fait une mais visiblement, non ! SHAME !

THE GIFTED SEASON 2 FOX

Tout commence par l’évolution des personnages. Certains ont bien évolué comme pour Polaris, Reed Strucker, et Esme Sophie qui ont Thunderbird, car on a pu voir enfin la véritable face cachée de leur personnage. On leur a donné une réelle motivation qu’ils n’avaient pas spécialement (ou pas la bonne). Jase Turner était intéressant dans l’ancienne saison, mais dans la seconde… mise à part purifier les mutants, on n’a pas vu de nouvelles choses sur sa personnalité.

J’étais un peu triste du dénouement pour Blink son scénario était facile à deviner. Il n’y avait pas de suspense. Il fallait bien donner cette nouvelle motivation et remettre sur les rails Thunderbird.

C’est un peu la même pour Andy Strucker et Laureen Strucker. Je les trouvais plus intenses en matière d’émotion avant que maintenant. C’était quelque peu surjoué. Pourtant, je m’étais attachée à eux et j’arrivais à les comprendre. Là, je veux bien qu’on nous fasse croire qu’ils sont influençables parce qu’ils sont jeunes, mais j’y crois moyen. Il ne faut pas abuser non plus !

Quelques nouveaux personnages étaient intéressants, comme pour Shatter pas assez exploité.

Ce qui m’a gênée aussi, c’est la mort du méchant, qui avait l’air assez badass, pour avoir finalement une mort assez ridicule bien que compréhensible quand même. Je ne leur jette pas la pierre non plus.

THE GIFTED SEASON 2 FOX

En matière de rythme, j’ai trouvé que cette saison, cela s’étirait trop sur la longueur. Beaucoup de remplissages pour rien sur quelques épisodes, notamment vers le milieu de saison, j’ai failli décrocher à plusieurs reprises. J’ai moi-même mis du temps à voir les nouveaux épisodes après leur diffusion aux États-Unis.

Après, le but premier du script tenait la route du début à la fin et ils respectaient toujours l’univers que l’on connait bien. Mais ce n’est pas assez. Ils ont trop misé sur la saison 1 et se sont trop relâchés.

Ils ont parlé un peu de génétique, mais pas tant que ça. Car généralement, si les enfants sont des mutants, c’est qu’un de leur parent en a même s’ils ne le savent pas ou très peu.

La seconde partie sur les 3 derniers épisodes était meilleure que sur les autres. Il a fallu attendre longtemps et je n’aime pas attendre.

THE GIFTED SEASON 2 FOX

MENTION SPÉCIALE POUR LA MUSIQUE DE LA SCÈNE AVEC LE COMBAT FINAL. Je n’avais pas été touchée par les musiques en ce début de saison, au final, j’ai réussi à en aimer une. Elle m’a procuré quelques frissons et ça ne de me dérangerait pas d’aller l’écouter en boucle plus tard si je la retrouve quelque part.

Au final, j’hésite à suivre la prochaine saison s’il y a. Mais me connaissant, je vais quand même la regarder. Après, ce n’est pas une grande perte si la série ne se renouvelle pas. Je suis dégoûtée du résultat de cette saison 2 alors que j’y fondais beaucoup d’espoir, moi qui adore cet univers. J’espère que vous comprenez un peu ma déception.

Message posté par Emilie Weasley le 05 Mar 2019

TOP - FLOP JANVIER FEVRIER 2019

Hey les amis. J’avais envie de faire une petite pause après les fêtes et de me laisser un mois avant de reprendre le blog. Hé bien ! Me voici en forme. Après avoir conclu mon top et mon flop de l’année 2018, je reprends ceux qui sont menstruels. Je ne parle pas de règles, promis ha ha !

Je n’ai pas spécialement chômé depuis cette nouvelle année. Beaucoup de séries sont revenues. Et cette fois, un mois après, je peux enfin avoir un avis plus tranché sur leur retour. Je n’ai pas encore fait ma nouvelle liste, car je dois terminer déjà beaucoup de séries que j’ai ajoutées sur mon compte Betaseries. J’ai plus de 800 épisodes qui m’attendent cette année. Après, il est fort possible que j’en rajoute de nouvelles pour casser cette routine.

La catégorie mitigée revient cette année. Beaucoup de séries ont changé de place ce mois-ci. Vous pourrez le constater en comparant celui du mois de novembre.

TOP

GOTHAM

GOTHAM SAISON 5

Malgré que cette série soit la dernière et qu’elle a moins d’épisodes, je reste toujours aussi fan de cette 5ème et dernière saison. J’adore la route que prend le côté scénaristique de cette série. Vraiment, pile ce que j’en attendais. On sent l’inspiration qu’ils puisent sur la version comics et les films de Tim Burton. Il n’y a également aucun doute sur les acteurs qui prennent une place énorme sur cette série bien que les secondaires jouent tous divinement bien et qu’on ne se lasse pas de revoir. Je vais être trop triste quand la série va se terminer. Je m’y suis attachée du début jusqu’à la fin.

LES DÉSASTREUSES AVENTURES DES ORPHELINS BAUDELAIRES

unfortunate events netflix

Une série de plus que j’ai archivée avec tristesse. Bien que la fin m’ait déçue, ayant été un peu bâclée par son scénario et ces effets spéciaux, elle reste toujours dans le top. J’ai même comme dit la fois dernière, commencé à lire les livres. Bon, je prends mon temps pour les lire, mais au moins, j’ai commencé.

SIREN

SIREN SAISON 2

La saison 2 commence à peine, je n’en suis qu’à l’épisode 1, mais j’adore déjà. La saison 1 ne m’avait pas déçue jusqu’à la fin. Et là, on entre dans le vif du sujet, on a de l’action, on ne s’ennuie pas. Je pense que la série va continuer ainsi. Ce n’est pas qu’une simple série ou cela parle de sirènes comme dans le Disney de notre enfance. J’espère être surprise par la suite, pour le moment.

LEGENDS OF TOMORROW

LEGENDS OF TOMORROW SAISON 4 CW

Elle fait son bonhomme de chemin depuis que je vous en ai parlé dans mon ancien top. Ce fut ma plus grosse surprise. J’espère en voir de toutes les couleurs à nouveau dès qu’elle aura terminé sa pause hivernale. Autre exemple : avant je n’aimais pas Sara Lance, et en fin de compte, depuis cette saison, j’arrive à l’apprécier. Ils développent vraiment bien son personnage. Elle est indépendante, mais à la fois à l’écoute et câline quand il le faut auprès de ses équipiers.

Et les parties farfelues des épisodes sont juste géniales.

ARROW

ARROW SAISON 7 CW

Cette saison 7 fait toujours son travail bien que le 7.12 était un échec total. Il ne servait à rien. J’ai aussi beaucoup de mal avec les flashbacks du futur. Déjà, ceux du passé étaient chiants, même ceux-là, j’ai encore du mal. Sinon, je suis curieuse de voir ce qu’ils vont nous proposer pour arriver à nous pondre un beau final season. Croisons les doigts pour que ça dure. C’est pour ça que je continuais de regarder jusqu’à la fin de la saison et de ne pas abandonner. Je garde toujours un espoir.

MEMORIES OF THE ALHAMBRA

MEMORIES OF THE ALHAMBRA NETFLIX

Je n’ai pas terminé la série, pour l’instant j’en suis à l’épisode 13. Il m’en reste un peu moins de dix. Cette fois, ils prennent le temps pour montrer la romance dans le couple des personnages principaux. Les effets spéciaux sont magnifiques. Les voir en Espagne et non en Corée change tout, au moins, ils ne sont pas qu’en Corée. Personnellement, je ne connaissais pas du tout la ville de Grenade et de ce que j’envoie à l’écran, ça me donne suffisamment envie pour y aller un jour si je retourne en Espagne.

 THE WORST WITCH

Amandine Malabul Netflix

La série fait son bonhomme de chemin. La saison 2 était aussi cool que la saison 1 à ma grande surprise. Elle respecte toujours l’univers que je connais de l’ancienne version Amandine Malabul. Je me suis bien amusée en la visionnant et les personnages sont bien traités. Les voix françaises sont cools. S’il y a une saison 3, je me ferais un plaisir de la voir.

 SEX EDUCATION

SEX EDUCATION NETFLIX

Grosse surprise de ce début d’année. Je m’attendais à voir une série écrite un peu à la façon « AMERICAN PIE » même si la série est d’origine anglaise. Elle est délurée à fond, sans gêne. Ils ont pris des risques dans leur scénario. On ne s’ennuie pas et les acteurs jouent parfaitement bien. Ils parlent aussi de choses importantes lorsque les adolescents les découvrent. Des sujets comme l’avortement, l’homosexualité, la sexothérapie, la première fois. Et j’adore le fait qu’ils en parlent de manière assez crue. D’où le « sans gêne ». J’ai pas mal ris aussi.

THE PUNISHER

THE PUNISHER SAISON 2 NETFLIX

Sans surprise, pour le moment, je suis au 2×6. Cela se tient dans le bon sens. Les acteurs sont toujours aussi incroyables, spécialement John Bernthal est vraiment un excellent acteur. Le rythme est équilibré, on ne ressent pas le côté « scènes pour combler un manque », je ne sais pas si vous vouez ce que je veux dire. Je prends mon temps pour la finir comme la série n’est pas renouvelée sur Netflix. C’est horrible de perdre une bonne série aussi lamentablement qu’à cause de Disney, même si je les adore.

UMBRELLA ACADEMY

unmbrella accademy saison 1 netflix

J’ai commencé cette nouvelle série, j’avais vu la bande-annonce, elle m’avait donné envie d’en savoir plus. Je me suis lancée sans grande conviction, j’avais peur d’être déçue et de voir une énième série sur des superhéros. Au final, l’histoire a quelque chose de spécial. Les personnages sont différents de ce que l’on voit d’habitude comme The Gifted.

MITIGEE

BLACK LIGHTNING

black litghtning saison 2 netflix

Petite déception après un début motivant. Cette seconde partie saison est ennuyante et on sent qu’ils comblent un manque en ajoutant des scènes qui durent. Et l’ajout d’épisodes en plus comparé à celle de la saison 1 est inutile pour ma part. Par compte, ce que je kiffe depuis le début c’est l’introduction des héros quand ils arrivent en costumes ou quand ils vont l’enfiler. Je n’ai pas non plus de personnage favori, je les apprécie tous sans forcément avoir un petit coup de cœur. J’espère que la série n’ira pas dans la catégorie « FLOP ».

FLOP

THE GIFTED

the gifted saison 2 fox

Oui, cette année, la série continue de descendre dans l’échelle du classement. Rien a été modifié. C’est triste d’en arriver là. On verra sur les prochains épisodes, bien que la fin est imminente. J’aimerais qu’ils retrouvent la vivacité de la 1ère saison.

 THE GOOD DOCTOR

The Good Doctor

Avis un peu en commun avec la série The Gifted. Cette saison m’a pas mal déçue. Je m’endors devant certains épisodes. Freddie Highmore est toujours un excellent acteur, mais je pense que d’autres sont là pour faire figuration. Ils ne prennent pas au sérieux leurs personnages ce qui gâche un peu l’ambiance. Je ferais prochainement un article sur la fin de la série.

CRIMINAL MINDS

Esprits Criminels saison 14

On sent que le changement d’équipe a fait perdre beaucoup à la série. Le retour de l’actrice qui joue Emily Prentiss ne donne pas grand-chose à l’avancer de la série. Il y a eu quelques épisodes sympas, mais pas assez à mon goût. Je ne me fais pas à la teinture de cheveux de Joe Mantegna. Certains personnages ont bien évolué, après, ça reste très minime après 14 saisons. En vérité, je serais triste de voir cette série se terminer, car je la suis depuis mon adolescence. C’est un peu comme un membre de ma famille aussi. Mais je vais faire prochainement une critique plus complète également.

 THE FLASH

the flash season 5

Pour finir, on ne change pas une équipe qui gagne. Toujours au même point avec cette série. Je pense que je la regarde par habitude et parce qu’il me faut ma dose de superhéros, étant donné que la moitié de Marvel vont s’arrêter. Je ne sais plus trop quoi dire puisque mes arguments sont les mêmes depuis la fois dernière. Cependant, j’aimerais qu’un jour cela revienne comme avant sur cette série pendant la saison 1. Elle reste pour moi la meilleure saison. A moins que la série revienne à la charge à la saison 7 comme son confrère Arrow.

J’espère que ce top et flop de janvier et février vous aura plu. Je reprends petit à petit le blog en main, je suis inspirée alors je vais en profiter. Je n’ai pas mis exprès les films, je le mettrais pour le mois prochain, ne vous en faites pas. Je devrais pouvoir mettre le blog régulièrement à jour comme j’ai fait en 2018. Le tenir tout au long de l’année est un de mes buts. Croisons les doigts. Je vous fais de gros bisous en attendant de faire le plein de prochains articles sur Ondinevore.

Message posté par Emilie Weasley le 28 Déc 2018

TOP ET FLOP
Bonjour à tous et à toutes ! Oui, vous avez bien lu le titre. On s’attaque au top et au flop de l’année 2018. Je suis assez fière de moi, car j’ai réussi à le faire tout au long de l’année. Donc, vous avez pu constater mon évolution.

Si je me souviens bien, l’an dernier je n’avais pas été aussi assidue pour ce genre d’article. Je changeais de style assez régulièrement en passant de séries américaines à des séries coréennes. Là, je me suis un peu calmée et je me suis plus concentrée sur les séries américaines, ce qui m’a permis alors j’ai pu avancer un peu plus qu’avant. Évidemment, j’ai pu tout de même enrichir mon catalogue de séries coréennes pour ne pas rester sur la même chose.

Exceptionnellement, je ne ferais pas de top et de flop pour le mois de novembre 2018.
1) parce que c’est plus ou moins similaire au mois d’octobre. 2) parce que ça ferait presque doublon avec celui-là. Vous pourrez en retrouver un autre à partir de janvier 2019. Je ferais celui de décembre.

Maintenant que l’intro est faite, passons au sujet qui nous intéresse le plus. Commençons par les séries. Quand je parle des séries qui ont été renouvelées comme « Américan Horror Story », je parle des fins de saisons que j’ai commencées en fin d’année dernière. Alors, je ne parle pas des nouvelles saisons en cours et qui ont débuté en septembre 2018.

TOP

American Horror Story

The Good Doctor

Criminal Minds

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Les nouvelles aventures de Sabrina

The Haunting of Hill House

Sleepy Hollow

Black Lightning

Les Simpsons

Gotham

Siren

Les maitres des sortilèges

The 100

Channel Zero

Something in the rain

Memories of the Alhambra

Gobelin

Revenge note 1 & 2

The Witch’s love

Doctor Who

Daredevil

The gifted

Kidding

9-1-1

Castle Rock

Band of Brothers

Smallville

Marvel’s Iron fist saison 2

Plan cœur

Amandine Malabul

When you are sleeping

Agréablement horriblement

Amour Spish Splash

Désenchantée

Westworld

Van Helsing

The looming tower

Waco

FLOP

The Terror

Krypton

Arrow

Altered Carbon

Once Upon A Time

The Flash

Legends of Tomorrow

The muppets

Meteor Garden

Re : Mind

Britannia

The Alienist

The X-Files

Voici celle des films et séries de l’année 2018. Cette année, j’ai décidé d’y aller seule, car j’en avais assez d’attendre la réponse de quelqu’un et de rater plusieurs films. Franchement, c’est tellement plus cool. Personne pour te déranger et tu choisis l’heure de la séance que tu désires.

TOP

Winchester

Black Panther

Avengers : Infinity War

À tous les garçons que j’ai aimés

Mary Poppins Returns

Animaux fantastiques 2 : Les crimes de Grindelwald

Insidious : La dernière clé

LA LA LAND

Dunkerque

Dans la brume

Coco

Your Name

Thor Ragnarok

Get out

À taxi driver

La forme de l’eau

The Greatest Showman

Les tuches 3

Kingsman 2

Paddington 1 & 2

À quiet place

Deadpool 2

Jurassic World 2

Indestructible 2

Ghostland

Mamma mia : Here we go again

Mission impossible : Fallout

I Feel Pretty

Sierra Burgess is a loser

Ant-Man la guêpe

48 vœux pour Noël

Ma vie après toi

The holidays calendar

À christmas prince

À christmas prince : the royal wedding

Love actualy

Les chroniques de Noël

Le Noël d’Angéla

FLOP

Pacific Rim

Là-Haut

Slenderman

Les mauvais esprits

La prophétie de l’horloge

Pentagon Papers

Veronica

Central Intelligence

Jumanji

The cloverfield paradox

Zootopie

Death Wish

Doctor Strange

Action ou vérité

Logan

Hotel Transylvania 3

The Nun

Chair de poule 2

Comme vous pouvez l’apercevoir, je n’ai pas chômé cette année. J’ai décidé de continuer sur cette lancée l’année prochaine. Comparée à l’an dernier, je trouve que j’ai mis pas mal de flops dans ma liste que cela soit pour les films ou pour les séries. C’est le problème lorsque l’on voit beaucoup de films, car pourtant, je suis sélective.

Après, je trouve qu’on a pas mal de bonnes surprises dans le top de cette année mine de rien. Je ne m’attendais pas à en avoir autant.

Et j’ai fait de mon mieux pour varier que ça ne soit pas toujours le même genre.

Je suis impatiente et curieuse de voir les changements qui commencent à s’opérer en cette fin d’année pour certaines séries. Je ne m’y attendais pas. Alors je préfère vous laisser la surprise en postant un nouveau bilan pour le top et le flop.

Je vous dis… rendez-vous en décembre 2019.

Message posté par Emilie Weasley le 27 Déc 2018

astérix le secret de la potion magique

VOIX FRANCAISES

Christian Clavier : Astérix

Guillaume Briat : Obélix

Bernard Alane : Panoramix

Daniel Mesguich : Sulfurix

Levanah Solomon : Pectine

Alex Lutz : Téléférix

REALISATEUR

Alexandre Astier et Louis Clichy

SCENARISTE

Alexandre Astier, René Goscinny et Albert Uderzo

MUSIQUE

Philippe Rombi

DISTRIBUTION

SND FRANCE

SOCIETE DE PRODUCTION

M6

DIRECTEUR ARTISTIQUE

Alexandre de Broca

GENRE

Animation, aventure et comédie

DUREE

85 minutes

PAYS

France

DATE DE SORTIE

5.12.2018

 RESUMER :

Pour la première fois de sa vie, Panoramix manque de se tuer en tombant d’un arbre alors qu’il cueillait du gui. Se retrouvant avec un pied dans le plâtre, Panoramix réalise qu’il met le village en danger en gardant pour lui seul le secret de la potion magique. Il décide donc de partir à la recherche d’un successeur, à la surprise totale du village. Afin de ne pas se tromper dans le choix du prochain druide, il demande l’aide d’Astérix et Obélix pour l’accompagner, et contacte les autres druides de Gaule en envoyant un message par des sangliers.

Allocine

astérix le secret de la potion magique

En cette fin d’année, je peux vous dire que je suis extrêmement surprise de pouvoir classer ce film dans mon top 10 de l’année 2018. Pourtant, il a mis du temps à se construire ce top par rapport aux 5 autres dernières années. Moi ? Mettre un film français dans le top 10. C’était une chose totalement incroyable.

Maintenant, avec cette critique, je vais pouvoir vous expliquer pourquoi Asterix et le secret de la potion magique étaient bien au-dessus de Mary Poppins Returns qui étaient le plus attendus de l’année (en plus des Animaux Fantastiques 2 : Les crimes de Grindelwald).

Même si, comme beaucoup de films tirés d’un univers que l’on connait plus ou moins par cœur, il me semble légitime d’avoir toujours cette crainte qu’on nous prenne pour des « pigeons » et qu’on soit là juste pour que l’on donne notre argent pour être déçu à la fin de la séance ! Je peux vous assurer que ce dernier n’a pas échappé à la règle. Mais, il a il m’a époustouflé dès les premières minutes. J’ai ri à chaque blague qu’il y avait et c’était dosé avec perfection. J’avais peur, mais ils restent sur le même rythme qu’Astérix version film et que les autres dessins animés. Pas du tout !

Ce n’était pas non plus des blagues lourdes de sens comme on peut voir dans certaines traductions françaises ou même dans quelques répliques dans le film Astérix et Obelix : Mission Cléopâtre, bien qu’il soit devenu culte au fil des années.

Ce dernier ne sera pas forcément culte, toutefois, j’aurais très grand plaisir à le revoir deux ou trois fois quand il passera à la télévision. Je n’ai aucune honte à le dire.
Et cela faisait un moment que je n’avais pas pris mon pied devant un dessin animé, le dernier en date était si je me souviens bien : Zootopie et il ne m’avait pas conquise alors que son trailer, oui.
Pour cette fois, même le trailer m’avait plus dès le départ même si je restais toujours méfiante, sait-on jamais !

Maintenant, je vais vous parler un peu du rythme en général pendant le film. Vous ne voyez pas le temps passer. On vous met dans le bain tout de suite et il n’y a pas de longueurs. Aucune scène n’était là pour combler un manque d’imagination ou de temps sur les 85 minutes.

Ce qui est assez surprenant, c’est de voir toute la cohérence du film. Il respecte totalement l’univers d’Astérix. Pourtant, c’est une histoire totalement inventée et à part, aucune BD n’a mentionné un titre tel que Le Secret de La Potion Magique. Alors franchement, chapeau ! Beaucoup de réalisateurs et scénaristes se seraient plantés au milieu du film ou seraient tombés dans la facilité scénaristique. Là, tout était sérieux. Ils connaissent leur sujet et c’est fait avec sérieux. Depuis longtemps, je ne vois plus d’autre duo que Alexandre Astier et Louis Clichy et Dieu sait que je n’aime pas l’humour de Kaamelott créée par Alexandre.

On a pu découvrir de nouveaux personnages, et revoir certains. Franchement, ils étaient tous très bien traités, aucun n’avait l’air à l’écart ou différent de l’univers en général.

Téléférix et Pectine m’ont beaucoup plu à cause de leur innocence, leurs ambitions et détachements comparé aux personnages que l’ont connait. Ils ont un lien avec eux pour le scénario mais ils ont leur propre vie ce qui les rends plus intéressant.

Le grand méchant de l’histoire est cool et charismatique. Je n’aimerais pas l’avoir comme mentor ni comme ami. J’avais l’impression de voir un peu un Hadès bis que l’on voit dans Hercules de Disney.

La musique est à la fois très belle et magique.

astérix le secret de la potion magique

L’animation est sublime ! J’en ai pris plein les yeux encore. Autant celle de Mary Poppins Returns m’avait déçue ! Autant ce film est : waouh ! Je suis retombée en enfance et j’ai laissé mon imagination m’emporter pendant tout le film. Là-dessus encore, ils ont fait un travail monumental. Rien que pour cette unique raison, je pourrais le revoir.

Est-ce qu’on lance un peu le sujet qui est en général fâcheux dès qu’un film est traduit en voix-Française ? Hé bien pour une fois… vous pouvez y aller les yeux fermer. Si l’image ne vous convient pas, vous pouvez vous laisser transporter dans le film au moins par les voix. Et je suis la première à râler quand ça me fait saigner les oreilles.

Christian Clavier, égal à lui-même. C’était un réel plaisir de l’écouter à nouveau dans ce rôle principal. On a été habituée à lui et je ne voyais pas une autre célébrité prêter sa voix pour Astérix. Son timbre de voix colle parfaitement à ce personnage.

J’étais aussi effrayée pour la voix d’Obelix qui n’était pas réalisée par Gerard Depardieu, mais son remplaçant Guillaume Briat a été excellent, bien que j’aie mis quelques minutes à m’y faire.
La voix française qui m’a le moins gênée comparer aux autres était celle de Bernard Alane tandis que dans le film Astérix et Obelix : mission Cléopâtre c’était Claude Rich pour Panoramix.

Le casting a été superbement choisi. Aucun regret !

astérix le secret de la potion magique

Cet Astérix est un véritable plaisir pour les oreilles et la vue. J’ai retrouvé mon âme d’enfant en quelques minutes.

Si je devais conclure un top des Astérix en version film se serait celui-là :

– Astérix et Obelix les 12 travaux d’Astérix (il reste indétrônable)
– Astérix : le domaine des dieux
– Astérix et le secret de la potion magique
– Le coup du menhir
– Astérix chez les Bretons
– Astérix et Cléopâtre
– Astérix et la surprise de César
– Astérix le Gaulois
– Astérix et les Indiens
– Astérix et les Vikings

Je ne peux pas faire mieux comme top je pense.
Et la note du film sera un bon gros 18/20.

Message posté par Emilie Weasley le 23 Déc 2018

MARRY POPPINS RETURNS

ACTEURS

Emily Blunt : Mary Poppins

Lin-Manual Miranda : Jack

Ben Whishaw : Michaël Banks

Emily Mortimer : Jeanne Banks

Pixie Davies : Annabel Banks

Nathaniel Saleh : John Banks

Joem Dawson : Georgie Banks

Julie Walters : Ellen

Mery Streep : Cousin Topsy

Colin Firth : William Weatherall Wikins

Dick Van Dyke : Mr Dawes Jr

PRODUCTION

John Deluca, Rob Marshall, Marc Platt

SOCIETE DE PRODUCTION

Marc Platt Productions, Walt Disney Pictures

REALISATEUR

Rob Marshall

SCENARISTE
David Magee

MUSIQUE

Marc Shaiman, Scott Wittman

PAYS

Etats-Unis

DUREE

130 minutes

GENRE

Fantastique, musicale

 RESUMER

Michael et Jane sont désormais adultes. Michael vit sur Cherry Tree Lane avec ses trois enfants et leur gouvernante, Ellen. Lorsque celui-ci perd un proche, Mary Poppins, l’énigmatique nounou, réapparaît dans la vie de la famille Banks. Grâce à sa magie et avec l’aide de son nouvel ami Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages pleins de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy

allocine

Je suis enfin heureuse de pouvoir parler de ce film. C’est certainement celui que j’attendais le plus en dehors de Fantastic Beasts : les crimes de Grindelwald. Ayant eu un peu de cette semaine, j’ai pu aller le voir directement le jour de sa sortie.

J’étais un peu déçue de voir qu’il n’y avait pas grand monde à la séance de 15 h 50 dans mon cinéma. Peut-être était-ce trop tôt ? Normalement, peu importe la séance et la concurrence, il aurait dû y avoir plus de monde. Plus qu’une dizaine de personnes ? Ou peut-être que j’étais dans un petit cinéma et pas au Grand Rex ? Aucune idée, je trouve ça dommage.

En revanche, ce qui est assez cool avec le public que j’ai eu. J’ai même vu un trio de jeunes femmes.

Assez parlé de ça, je me doute que ce qui vous intéresse est l’avis que je porte au film.

Je peux vous dire que vous allez sortir de la salle avec le sourire et les larmes aux yeux. Pourquoi ? Parce que vous allez retomber à coup sûr en enfance. Bien que je gardais une part de méfiance en allant le voir, ce côté s’est envolé au bout de quelques minutes. Je suis rentrée directement dans l’esprit du film et de celui que je connais avec Mary Poppins. Je ne comprends pas pourquoi les gens ne veulent pas laisser une seconde chance aux suites, parfois ça se passe très bien. Comme pour celui-ci.

Ils devraient, vraiment ! Rien que pour une fois.

 

MARRY POPPINS RETURNS

ATTENTION ! RISQUE DE SPOILERS

Je ne m’attendais pas à avoir des frissons à certaines scènes, notamment sur les parties réelles des personnages. Non pas à cause de l’acting des acteurs, mais parce que ce second opus montre que c’est un véritable au revoir. Oui, c’est une belle conclusion, on ne pouvait pas rêver mieux.

C’est très rare que cela m’arrive. Ils ont géré la dose d’émotions et ils y sont allés progressivement. Ce n’est pas un problème d’avoir joué sur la nostalgie du premier, au contraire. Et même s’ils l’ont modernisé.

Le fait d’avoir gardé certains acteurs de l’ancien film était aussi une chose très importante pour nous les fans nous attendions et ils ont bien joué. Quel plaisir de revoir une partie de l’équipe ! Je les ai reconnus de suite malgré leur petit coup de vieux. Cela m’a donné le sourire aux lèvres et leurs rôles étaient bien choisis.

Et les lieux de tournage qui sont les mêmes. Je ne pouvais pas rêver mieux !

Le rythme du scénario est prenant, je n’ai pas vu le temps passer. Je ne me suis pas ennuyée. Enfin a quelques chansons près qui étaient gênantes. Pas qu’à cause des paroles, mais la façon dont elles ont été amenées. 3 chansons m’ont laissé dans cet état. La pire reste celle chantée par Meryl Streep. J’adore le côté loufoque, mais à ce point-là c’en est devenu ridicule. Je ne m’attendais pas à recevoir un tel sentiment quand je l’ai découverte. C’est vraiment la pire même en matière de chorégraphie.

Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. C’est le point qui m’a le plus énervée. Elle n’était pas nécessaire bien qu’elle représentait la chanson « C’est bon de rire ». Elle me paraissait plus intelligente à l’époque comparée à « Turning Turtle ».

Je vous parlais de trois chansons en tout qui m’ont déplus. Il y a notamment « The Royal Doulton Music Hall » pour les mêmes raisons que l’autre chanson citée plus haut. J’étais désespérée, et ce, bien que le côté référence au premier soit dans cette chanson par rapport à certains personnages. Et après plusieurs écoutes de l’ost complètes, je pense sincèrement et c’est frustrant, de se dire que la partie chantée n’est pas la plus intéressante même si quelques musiques étaient touchantes. Pour sûr, ce n’est pas la faute aux voix françaises, mais au parolier.

Je pense très clairement que la partie chantée est vraiment la moins intéressante, après, ce n’est que mon avis là-dessus.

 Sinon, en général, la soundtrack instrumentale est magnifique. D’habitude, je ne suis pas trop pour les versions arrangées des anciens thèmes comme dans Star Wars : The Last Jedi, mais dans Marry Poppins Returns, celle-ci était particulièrement bien gérée. Ça fait partie des moments où j’ai même reçu quelques frissons en dehors des scènes du film. Pour avoir entendu la version originale dès le soir même, c’est clair et net que ce n’est pas la VF qui est en tort. C’était probablement la partie la plus importante que j’attendais et je n’ai pas vraiment eu ce que je voulais bien que je sois partie voir ce film en ayant un œil nouveau et plus aguerri.

MARRY POPPINS RETURNS

Les effets spéciaux sont vraiment bien faits, je ne pensais pas le dire. Ils m’ont rappelé un mélange de plusieurs films Disney que l’on connait comme : Rox et Rocky et Basile détective privé par rapport aux personnages animalisés que l’ont voit dans le film. Et cela m’a fait fortement penser au film L’apprentie sorcière, mais plus modernisé. C’est assez incroyable de pouvoir retrouver l’actrice principale Angela Lansbury dans celui-ci.

D’ailleurs, en matière de personnage, après vous avoir parlé de ce cameo, je me dois de vous parler de l’évolution des personnages et des acteurs. Emily Blunt m’a bluffé et m’a transporté. J’y allais avec un apriori parce que pour moi la seule et unique Mary Poppins reste inévitablement Julie Andrews, mais elle a su me faire oublier ça. On voit qu’elle connait le personnage, qu’elle y a pris plaisir à l’interpréter, qu’elle n’était pas là simplement que par l’argent qu’elle empoche avec ce film. Elle est restée quasi fidèle à un caractère prêt. Je trouvais Julie Andrews un peu plus ferme dans l’intonation, Emily Blunt a un ton plus doux.

Georgie Banks est pour moi celui qui est le plus abouti et plus attendrissant. Généralement, Disney met toujours un point donneur à mettre en avant les plus jeunes, un peu comme dans Narnia avec le personnage de Lucy Pevensie. Mais c’est eux qui ont la plupart du temps, le plus d’imagination. Je le conçois, mais c’est dommage de devoir montrer que les ainés grandissent trop vite et oublient leurs âmes d’enfant. C’est ce qui se passe ici ! J’aurais aimé voir un peu plus d’imagination dans cette tranche d’âge. Ce qu’on avait dans le premier film. Là, on part tout de suite dans le cliché des enfants qui grandissent trop vite pour aider leurs parents, pensant que c’est bien d’agir comme ça. Et ils finissent par comprendre plus tard que finalement, c’est bien d’en avoir. On peut comprendre via l’élément déclencheur pour quoi ils sont devenus ainsi, mais on n’était pas obligés d’en arriver là. Après, ce qui est cool d’avoir fait ce type de comportement, c’est de voir qu’en fin de compte, ils n’ont pas besoin d’une nouvelle nounou puisqu’ils se débrouillent très bien pour surveiller leur petit frère. Mais je le vois juste pour ça et pour le père.

Venons-en au père, d’ailleurs… Michael Banks, on part dans le classique aussi. Je m’explique. On part sur une raison basique, je ne vous cache pas que vous devez certainement savoir laquelle dont je parle. De toute façon, c’est ainsi que l’on comprend pourquoi il est devenu comme son père. En oubliant que ses enfants sont intelligents, et encore des enfants. Quant à Jeanne Banks et Jack, je n’ai pas eu spécialement d’accroche. Je sais en tout cas qu’ils ont été plus ou moins fidèles à l’univers que l’on connait. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sur eux comme ils ne m’ont pas marqué tant que ça.

MARRY POPPINS RETURNS

Voilà pour ma part au niveau des personnages. Je pense en avoir dit assez, mais il faudrait que je le regarde à nouveau pour pouvoir faire une analyse plus détaillée.

Et à mon avis, je considère que j’ai été honnête vis-à-vis sur cette critique. Je ne peux pas mettre plus de 16 et moins de 14. Il n’est pas si mauvais que ça, il y a des bons moments. Je le verrais avec plaisir mais pas autant que le 1er Mary Poppins.

Je n’ai pas reconnu non plus l’emprunte du scénariste de David Magee mis à part dans le côté réaliste. Je ne le trouve pas spécialement doué en matière d’animation même s’ils étaient plusieurs dessus.

Ce qui est toutefois assez triste, c’est de constater que j’ai préféré Asterix et le secret de la potion magique à celui-là.

Si je devais faire un top des 3 films sur Mary Poppins que l’on connait, se serait :

– Dans l’ombre de Mary Poppins
– Mary Poppins
– Mary Poppins Returns

NOTE : 15/20